Skip to navigation – Site map

Procédure d’évaluation des articles

La plupart des articles sont issus d’un appel à contribution, largement diffusé dans le milieu ‎académique national et international. Une première sélection porte sur les projets d’article, sur la base ‎d’un résumé, deux mois après la publication de l’appel à contribution. À ce stade, seules dix à vingt propositions (maximum) sont retenues. Lorsque les articles arrivent, cinq mois plus tard, des évaluateurs sont désignés par le ‎comité éditorial en vue de valider la qualité scientifique des articles proposés et de les améliorer. ‎La règle veut qu’il y ait au moins deux évaluations par article. Pour chacun, un-e chargé-‎e de suivi est désigné au sein du comité éditorial. Il/elle assure l’interface entre les deux évaluateurs et ‎l’auteur de l’article, afin de préserver leur anonymat. Les évaluateurs font partie du comité ‎scientifique ou sont des experts extérieurs. Leur liste est rendue publique lors de la publication de ‎chaque numéro.

‎- Pour les dossiers thématiques (70% des articles), fonctionnant sur appel à contribution et sélection ‎préalable sur la base d’un résumé : le-s coordonnateur-s du dossier participe-nt à la désignation ‎des deux évaluateurs. Ces derniers rendent leur avis sur un formulaire d’évaluation en ligne, avec un ‎archivage pour chaque dossier. En cas de désaccord entre les deux évaluateurs, un arbitrage est ‎proposé au comité éditorial par le-s coordonnateur-s du dossier et le chargé de suivi ou en cas de ‎désaccord entre eux, par le rédacteur en chef et la rédactrice en chef adjointe. Il est entendu que la ‎rédaction ne peut imposer à des coordonnateurs de numéro un article dont ils-elles ne voudraient pas.

‎- Pour un article spontané ou varia (10% des articles) : la sélection se fait au fil des arrivées. Le ‎chargé de suivi et les deux rapporteurs sont désignés par la rédactrice en chef adjointe après ‎avis des autres membres du comité éditorial et une première réponse est rendue dans un délai de trois à quatre mois. Lorsque l’article est susceptible de s’insérer dans une rubrique traitant ‎particulièrement d’un des États du Maghreb, le responsable de cette rubrique (et rédacteur de la ‎chronique) est forcément chargé de suivi de cet article, de façon à avoir ‎son mot à dire sur la publication de l’article dans la rubrique dont il est responsable. Le formulaire en ‎ligne d’évaluation pour les varia est légèrement différent de celui prévu pour les dossiers.‎

‎- Pour les chroniques (20% des articles) : Le texte est relu et amendé par le ‎rédacteur en chef et au moins un-e membre du comité éditorial. ‎

Pour tous les articles, la décision de publication est rendue au terme d’une réunion du comité éditorial ‎sur la base des expertises réalisées sur chaque article et des réponses qui y ont été apportées par les ‎auteurs.‎