تصفح – مخطط الموقع
Chroniques politiques
Algérie

Chronologie Algérie 2015

Cherif Dris
p. 201-202

مداخل الفهرس

Mots-clés :

Chronologie 2015

Géographie :

Algérie
أعلى الصفحة

النص الكامل

112 janvier 2015 : Grève générale des commerçants mozabites de Ghardaïa suite au décès de trois personnes âgées, asphyxiées par les gaz lacrymogènes, lors des affrontements entre les gendarmes et les Ibadites.
15 janvier 2015 : 25 000 personnes organisent une grande manifestation à In Salah pour dénoncer l’exploitation du gaz de schiste.
24 février 2015 : À In Salah manifestation de près de 25 000 personnes, et plusieurs centaines défilent dans toutes les grandes villes du pays, coïncidant avec le 44e anniversaire de la nationalisation des hydrocarbures en 1971.
27 février 2015 : Le « Collectif anti-exploitation gaz de schistes en Algérie » adresse une lettre au Président de la République dans laquelle il appelle à un moratoire sur l’exploitation des gaz de schistes en Algérie.
Début mars 2015 : Durant plusieurs jours, des manifestants tentent de reprendre le contrôle de la « Place de la Résistance » et font face aux forces de l’ordre qui n’hésitent pas à les déloger avec des méthodes brutales.
4 mars 2015 : Le commandant de la 6e Région militaire (Tamanrasset) s’est rendu à
In Salah où il a rencontré les représentants de la société civile afin d’apaiser l’atmosphère. Il autorise les rassemblements devant le bâtiment de la daïra.
10 mars 2015 : Rachid Aouine a comparu devant le tribunal correctionnel d’El-Oued selon la procédure de citation directe pour « incitation à manifester » punissable en vertu de l’article 100 du Code pénal algérien. Il a été condamné à 6 mois de prison ferme.
14 mars 2015 : 3 000 manifestants défilent dans In Salah.
14 mai 2015 : Remaniement partiel du gouvernement. Cinq ministres sont remerciés, parmi lesquels celui du ministre de l’Énergie et des Mines, Youcef Yousfi, surnommé « l’homme de schiste » qui a fait les frais de l’opposition des populations du Sud au projet d’exploration et de d’exploitation du gaz de schiste.
23 juin 2015 : Après un an et plus de cinq mois d’incarcération à la prison d’El-Harrach (Alger), le procès Rafik Khalifa s’est ouvert le 4 mai 2015 au tribunal criminel de Blida. Dans son réquisitoire, le procureur juge que le but de Khalifa Bank « n’était pas l’investissement, mais le pillage de l’argent des déposants ». Il sera condamné à dix-huit ans de prison.
4-5 juillet 2015 : Des affrontements ont éclaté dans plusieurs localités de la vallée du Mzab. Des heurts violents entre Ibadites et Chaambas pendant 3 jours ont causé 23 morts, des dizaines de blessés, de nombreux commerces et maisons incendiés.
25 Juillet 2015 : Le général-major « Ali » Bendaoud, réputé proche du directeur du DRS, Mohamed Mediene, est remplacé à la direction de la DSI par le général Abdelkader (qui dirigeait le CTRI de Blida, de sinistre mémoire, depuis 2005) ; la Direction générale de la sécurité et de la protection présidentielle (DGSPP), qui dépendait du DRS, est rattachée à l’état-major de l’ANP (son patron, le général Djamel Lekhal Medjdoub, est remplacé par le général Nacer Habchi) ; tandis que le général-major Ahmed Moulay Meliani, patron de la Garde républicaine, est remplacé par le général de corps d’armée Ben Ali Ben Ali, chef de la 5e région militaire.
11 Août 2015 : Dissolution du Groupe d’intervention spéciale (GIS).
27 août 2015 : Le général Abdelkader Aït-Ouarabi alias « Hassan », « Monsieur antiterrorisme » au sein du DRS, a été placé sous mandat de dépôt par le juge du tribunal militaire de Blida.
10 septembre 2015 : La justice française a confirmé, le non-lieu dans l’enquête sur l’assassinat par balle, en 1987 à Paris de l’opposant algérien Ali Mécili. La famille avait fait appel.
13 septembre 2015 : Limogeage du général Mohamed Médiène alias « Tewfik », chef suprême du DRS depuis un quart de siècle. Le général Athmane Sahraoui dit « Bachir Tartag » a été nommé au poste de directeur du DRS.
30 septembre 2015 : Arrestation du général retraité Hocine Benhadid à la suite de déclarations faites dans une interview accordée à la Radio M. La plainte proviendrait du ministère de la Défense pour « divulgation du secret militaire ».
1er novembre 2015 : Dix-neuf personnalités nationales d’horizons divers interpellent publiquement le chef de l’État, Abdelaziz Bouteflika, et sollicitent formellement une audience car elles craignent que ce dernier, en raison de sa maladie, ne soit pas suffisamment informé sur « la dégradation du climat général dans notre pays ».
26 novembre 2015 : Le général Abdelkader Aït Ouarabi alias « Hassan » a été condamné à 5 ans de prison par le tribunal militaire d’Oran pour « destruction de documents » et « non-respect des consignes ».
3 décembre 2015 : L’ex chef de la garde présidentielle, le général Lakehal Medjdoub, est condamné à 3 ans de prison. La presse rapporte que 37 officiers du service spécialisé dans la lutte antiterroriste et le contre-espionnage économique ont été mis à l’écart.
23 décembre 2015 : Décès de Hocine Ait-Ahmed à l’âge de 89 ans.
27 décembre 2015 : Début du procès de l’Affaire Sonatrach 1. Sont accusés 19 personnes, dont des cadres de la Sonatrach, à leur tête l’ancien PDG, Mohamed Meziane, et ses deux fils.

أعلى الصفحة

للإحالة المرجعية إلى هذا المقال

مرجع ورقي

Cherif Dris, « Chronologie Algérie 2015 », L’Année du Maghreb, 15 | 2016, 201-202.

بحث إلكتروني

Cherif Dris, « Chronologie Algérie 2015 », L’Année du Maghreb [‏على الإنترنت‎], 15 | 2016, نشر في الإنترنت 21 décembre 2016, تاريخ الاطلاع 24 mai 2017. URL : http://anneemaghreb.revues.org/2897 ; DOI : 10.4000/anneemaghreb.2897

أعلى الصفحة

الكاتب

Cherif Dris

Maître de conférences à l’École Supérieure de Journalisme et des Sciences de l’Information d’Alger (ENSJSI).

مقالات للكاتب نفسه

أعلى الصفحة